10.3.15

52. Catherine Estrade _ 'Sombre'

Acte 1

Des hommes noirs assis sur le bord des allées
un jardin de silence
un songe

et seul sur le banc
éloigné des limites
il pleure

le parcours cristallin s'enchevêtre
entre les hochements
les prières

le regard sur les autres noirs assis
sur le silence planté
cultivant un à un les bulbes
les racines
sinueuses mourantes

noirs les hommes s'arrachent
des postures des ornières
déterrent les silences
pour en faire des cris
pour en faire des souffles

Et seul il reste assis
attendant
que les hommes noirs retournent
sur le bord des allées de silence


Acte 2

Pétrifié il avance
craquelant de granit de mica rose
les mains dans les fissures des jointures défaites

Le hourdi toujours vide
et la cave en jachère

Il habite le monde
et suit les hommes noirs

jamais

il n'est pas le visible
et de ses gestes imperceptibles
ne viennent que les muettes destinées à tire d'aile

Juste derrière les hommes noirs
ou sur les sommets de leurs crânes vernis
il chuchote leurs noms

qu'ils ne peuvent entendre


Acte 3

Ils sont le reste du monde
les post-scriptum

les traînées sombres
ce qui avale et ce qui ruine

le chant dérisoire
des oripeaux de guerre sur nos ongles

Les hommes noirs assis sur le bord des allées

et l'homme seul encore le regard vers la mer
le regard sur la scène de sable
les mains dans les boueuses lassitudes du sel
construisant des tours et des tours
tombé dedans les trous
entre deux vagues molles

Et s'épuisent les derniers souffles
de ceux qui marchent pétrifiés
de granit
de mica rose
ceux qui de loin pleurent la scène de sable

pendant que dans leur lit
passent les hommes noirs


Catherine Estrade
maisonbleuecollectifartistes.com/catherine-estrade-accueil.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

[ka] Aaron Mirkin Adham Alain Helissen Alessandro Bavari Alexa Wilding Alexandra Fontaine Alexandra Kalyani Alx P.op Angèle Casanova animation Annabelle Verhaeghe Antonella Eye Porcelluzzi Antony Micallef art contemporain Aziz Zaâmoune Baby Scream bande dessinée Benjamin Hopin Bissecta de Kinsâme Bruno FortuneR Catherine Estrade Catherine.P chanson Chloé Charpentier Chloé Wasp Chris Mars Christene Hurley Christophe Siébert Christopher Arcella Claire Hurrimbarte Claire Sauvaget Claire Von Corda Clara Engel clik vanzenovitch clip Cloud Seeding court métrage danse dessin Dim Media Dream of Electric Sheep Enki Ashes Erik Johansson Evan Scott Russell Florent Tarrieux Gabriel Henry Gaël Chapo graphisme Heart of Hearts Heeran Lee Hourra Marinella Hugo Dietür image izaniam zianam Jacques Cauda Jean-Christophe Liénard Jean-Paul Gavard-Perret Jean-Pierre Parra Jean-Sully Ledermann Kat Gogolevitch La Sucrerie Laurent Heller Le Manque Lettercamp c/o Escalofrio lithium idols a.k.a. david spailier littérature long métrage Lonz Lorem Louise Vertigo LWO malmo Marc-Henri Arfeux Marianic Parra Marissa Nadler Marjorie Accarier Maša Kores Miao Jiaxin Michel Meyer MorrisonDance Muerto Coco musique musique électronique My Own Cubic Stone Nadine Carina Nils Bertho Nina Paley No Way Out nobodisoundz nouvelle OBSCURESCENCE [Alain Detilleux] Odkali de Cayeux Olivier Warzavska (AKA Walter Van Der Mäntzche) Paola Suhonen peinture performance Philippe Jozelon Philippe Lamy photographie Pierrette Cornu poésie poésie sonore sancar dalman SandinoSéchiant Sandrine Deumier Scott Radke sculpture Sébastien Loghman See Real Snowdrops Sonologyst Stéphane Bernard Teklal Neguib texte The Chrysdoll Project The Physical Poets théâtre Thierry Théolier Totem Ullapul vidéo Vincent Motard-Avargues Vitriol Hermétique Wim de Vlaams Yann Hagimont Yentel Sanstitre Yod@