15.5.14

15. clik vanzenovitch + Enki Ashes + Kat Gogolevitch + lithium idols a.k.a. david spailier _ 'Glass'


Je suis née dans un cercueil de verre. J’y suis enfermée depuis ma naissance. Et je regarde le monde depuis mon cocon transparent. Je croise des gens. Je discute avec des amis. J’embrasse des amants.

Ils se frottent à mon cercueil. Bougent. Soupirent. Embrassent mes lèvres froides à travers les vitres transparentes. Se retournent. Se cambrent. Et éjaculent sur mon cercueil de verre, leurs iris noyés dans l’éther.

Jamais je n’ai senti leurs corps contre le mien. Jamais je n’ai pu respirer l’odeur de leurs peaux nues. Me fondre en eux. Les voir se perdre dans les abysses de mon ventre. Vivre a l’intérieur de moi. Goûter cette vie alchimique. Exister le temps d’un orgasme, simplement cela, c’est de cela que je parle. La symbiose de nos désirs ne fait que se fracturer contre une face de mon cercueil de cristal.

Je n’y suis pour rien. Je suis née comme cela. Sans pouvoir en sortir. Sans que personne ne puisse y entrer. Rien ne peut le percer hormis le souffle infect du temps qui file et me sépare des autres aux gré des secondes hémophiles.

J’ai froid. Je me recroqueville sur moi-même. J’essaye de respirer plus lentement. Aucun contact, aucune parole, aucuns baiser ne saura me couper de ce vent qui coule dans mes veines. Rien ne pourra remplacer ce souffle glacial qui fait battre un cœur gercé par le sel de mes larmes.

Je suis née et je mourrai à l’intérieur de ce tombeau transparent. Parsemé de coups de poing, rien ne peut l’ébrécher. J’ai tout fait. Cogner. Frapper. Supplier. Pleurer. Des amis ont essayé de m’en extraire. Des amants ont voulu m’aider. Mais non… Rien. Personne n’a pu le griffer.

Je suis fatiguée. J’ai envie de dormir. Un homme prend mon cercueil dans ses bras. Couché dans un lit aux draps froissés, il m’étreint alors que je pleure dans le silence de Morphée. Plongé dans les abysses du sommeil, il me murmure qu’il m’aime pendant que je l’insulte. J’essaie de le haïr, je passe ma nuit à le détester. Je vomis l’idée que nous ne serons jamais ensemble.

Ne me demandez pas pourquoi. Je le sais, jamais quelqu’un ne pourra m’aimer au point d’éclater le verre qui me recouvre. Aucun homme. Aucun amant. Je sais que personne ne pourra m’aider. Personne, hormis moi-même.

Je le sais mais je préfère murmurer : « N’essaie pas de m’aimer pauvre con, je serai à jamais seule ».


clik vanzenovitch _musique_
cvanzenovitch.wix.com/cvzarchives

Enki Ashes _texte_

Kat Gogolevitch _voix_
soundcloud.com/gogolevitch

lithium idols a.k.a. david spailier _graphisme_

6 commentaires:

  1. Anonyme15.5.14

    Rencontre avec un de mes "Nègre Bleu".(écho à mort vivant du livret N° 8) Étrange sensation pour moi qui ne suis d'ordinaire que leur nègre, de le voir, de la voir ainsi s'exprimer dans toute sa détresse, brute de décoffrage en verre. Bravo
    Bruno FortuneR

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme6.7.14

    t'as des problèmes, mon gars !

    RépondreSupprimer

[ka] Aaron Mirkin Adham Alain Helissen Alessandro Bavari Alexa Wilding Alexandra Fontaine Alexandra Kalyani Alx P.op Angèle Casanova animation Annabelle Verhaeghe Antonella Eye Porcelluzzi Antony Micallef art contemporain Aziz Zaâmoune Baby Scream bande dessinée Benjamin Hopin Bissecta de Kinsâme Bruno FortuneR Catherine Estrade Catherine.P Cendres Lavy chanson Chloé Charpentier Chloé Wasp Chris Mars Christene Hurley Christophe Siébert Christopher Arcella Claire Hurrimbarte Claire Sauvaget Claire Von Corda Clara Engel clik vanzenovitch clip Cloud Seeding court métrage danse dessin Dim Media Dream of Electric Sheep Enki Ashes Erik Johansson Evan Scott Russell Florent Tarrieux Gabriel Henry Gaël Chapo graphisme Heart of Hearts Heeran Lee Hourra Marinella Hugo Dietür image izaniam zianam Jacques Cauda Jean-Christophe Liénard Jean-Paul Gavard-Perret Jean-Pierre Parra Jean-Sully Ledermann Kat Gogolevitch La Sucrerie Laurent Heller Le Manque Lettercamp c/o Escalofrio lithium idols a.k.a. david spailier littérature long métrage Lonz Lorem Louise Vertigo LWO malmo Marc-Henri Arfeux Marianic Parra Marissa Nadler Marjorie Accarier Maša Kores Miao Jiaxin Michel Meyer MorrisonDance Muerto Coco musique musique électronique My Own Cubic Stone Nadine Carina Nils Bertho Nina Paley No Way Out nobodisoundz nouvelle OBSCURESCENCE [Alain Detilleux] Odkali de Cayeux Olivier Warzavska (AKA Walter Van Der Mäntzche) Paola Suhonen peinture performance Philippe Jozelon Philippe Lamy photographie Pierrette Cornu poésie poésie sonore sancar dalman SandinoSéchiant Sandrine Deumier Scott Radke sculpture Sébastien Loghman See Real Snowdrops Sonologyst Stéphane Bernard Teklal Neguib texte The Chrysdoll Project The Physical Poets théâtre Thierry Théolier Totem Ullapul vidéo Vincent Motard-Avargues Vitriol Hermétique Wim de Vlaams Yann Hagimont Yentel Sanstitre Yod@